Christophe Ippolito
VERS DES IDENTITÉS
CULTURELLES POSTFRANCOPHONES
Pour des littératures en langue française
libérées des errements de la Francophonie

Ce livre examine certaines identités culturelles construites à partir de sté­réotypes ou de ce qu’on peut appeler la Francophonie politique. Il analyse divers types de mobilités qui, de la traduction à l’exil, de la métamorphose au transfert, caractérisent certaines identités francophones contemporaines, puis se demande comment des communautés culturelles francophones (et parmi elles des écrivaines ou des écrivains) peuvent, notamment en résistant au diktat néocolonial, avoir un impact positif en littérature et au-delà. La postfran­cophonie, c’est d’abord une attitude critique vis-à-vis de la Francophonie, en particulier dans sa version idéologique officielle, parce qu’une telle critique est aujourd’hui nécessaire si l’on veut enfin dissiper la grande ombre coloniale. Cela revient donc aussi à inventer d’autres rapports entre les langues, les cultures, les nations. À écouter la parole de l’autre. De l’Afrique au Québec, de la France au Liban, on cherche ici ce qui peut rendre la postfrancophonie possible.

Christophe Ippolito, qui enseigne au Georgia Institute of Technology (Atlanta, États-Unis), travaille sur la littérature française et francophone après 1800. Il a publié des ouvrages sur Flaubert, la description, la résistance à la modernité, le Liban, les notions de vie et de trace, et le récit de soi.

ISBN : 979-10-94898-58-1
125 x 210 mm
278 pages
25 €

Commander

Dans la même collection