Esthétique(s) Jazz
Écriture et improvisation.
Le modèle jazz ?

L’improvisation jazzistique entretient des liens tant avec l’écriture cinématographique qu’avec l’écriture dramatique et scénique. Liens parfois conflictuels, puisque l’improvisation est par définition ce qui résiste à la fixation et à l’écrit, et que la création musicale ne se pense pas dans les mêmes termes que la création cinématographique et scénique. C’est pourtant bien là, au coeur de cette tension entre écriture et improvisation et aussi de ce rapprochement analogique, c’est-à-dire au coeur d’une collision d’ordre esthétique – mais également poétique, politique, philosophique, voire technologique – que se joue peut-être une réinvention des formes.

Historienne des arts du spectacle, anthropologue des représentations coloniales et spécialiste des dramaturgies contemporaines afro-diasporiques, Sylvie Chalaye est professeur à l’Université de la Sorbonne Nouvelle, où elle dirige le laboratoire « Scènes francophones et écritures de l’altérité » (SeFeA) au sein de l’Institut de Recherche en Études Théâtrales.

Maître de conférences et directeur de l’Institut d’Études Théâtrales à l’Université Sorbonne Nouvelle, Pierre Letessier mène des recherches anthropologiques et dramaturgiques sur les théâtres antiques et sur les liens entre théâtre et musique. Metteur en scène, il a signé une douzaine de mises en scène, en particulier de théâtre musical.

ISBN : 979-10-94898-13-0
125 x 190 mm
182 pages
12 €

Commander

 

Dans la même collection