Indrek Koff
Le jour où
j’ai appris à voler

Renard déprime au lieu d’aller jouer aux échecs avec son ami Renard Bis ; la Truite s’imagine que tout le monde veut la manger ; Antoine le léopard n’est pas capable d’attraper une proie ; le Crocodile est si maladroit qu’il se retrouve plâtré de la tête aux pieds et ne va pas pouvoir courir le prochain marathon ; l’Ours en peluche se fait du souci pour tous les humains qu’il voit passer. Heureusement, la fille aux longs cheveux, telle une apparition bienfaisante et tranquille, leur redonne à tous de l’assurance. Et puis il y a ceux qui n’ont pas besoin qu’on les rassure, les oiseaux surtout, ceux qui rient tellement là-haut, ou ceux qui apprennent à voler avec une telle ardeur qu’à trois, ils remplissent le ciel au-dessus de la ferme…

Indrek Koff est traducteur et écrivain. Il écrit surtout pour les enfants, un peu aussi pour les adultes – des genres de poèmes, ou des textes à mi-chemin entre théâtre et prose. Qui parlent de quoi ? Avant tout, peut-être, de la diversité. Et du fait que rien n’est, ni ne doit être, simple.

Marion Undusk est décoratrice de théâtre, mais sa grande joie a toujours été d’illustrer des livres pour enfants, pour aider à leur bâtir un avenir plus lumineux.

Jean Pascal Ollivry traduit de la littérature estonienne depuis une douzaine d’années.

ISBN : 979-10-94898-41-3 
125 x 190 mm
94 pages
9 €

Commander

Dans la même collection