Laetitia Ajanohun
LE DÉCAPSULEUR
Théâtre

Moi ce que je dis c’est qu’il faut décapsuler, comme ça, à plein croc, sans passer par mille et une voies, décapsuler de la canine  pour avoir droit à la saveur première , pour piffer de quelle amertume elle retourne. Si tu décapsules net tu verras bien plus vite que c’est le houblon qui fait le spectacle, et moi la seule chose qui ressuscite mon appétit c’est le spectacle. Dès que ça joue, je salive, tu piges. Faut que ça joue, le reste c’est vague, le reste c’est des préceptes qu’on a inventés pour nous cadavérer. Moi qui vous parle, j’ai décapsulé plus d’une vie et la seule chose qu’il me reste à chaque fois c’est ce qui se joue, c’est la teneur de sa petite chanson. J’en ai une là dans l’oreille, une jolie, une toute proche, une correctement décapsulée. Je vous l’envoie.

Laetitia Ajanohun est née à Liège en 1978. Formée en Belgique en tant que comédienne, très vite l’envie et l’urgence d’écrire se sont manifestées en elle tout comme son désir d’arpenter des ailleurs. Elle a publié La Noyée chez L’Harmattan et Les Mots sont manouches chez Lansman dans la collection « La Scène aux ados ». Elle vit aujourd’hui à Paris.

ISBN : 979-10-94898-22-2
125 x 190 mm
84 pages
8 €

Commander

Dans la même collection